Vous souhaitez des renseignements sur le raccordement au réseau de chaleur ? Contactez-nous

Nous connaître

Le réseau de Rennes Nord dessert les quartiers de Villejean et Beauregard

La centrale de production (chaufferie) du réseau de RENNES NORD produit de l’eau chaude sur 2 réseaux différents :

  • de l’eau à 180° maximum sur les réseaux haute pression alimentant le quartier Villejean et l’autre l’hôpital de Pontchaillou.
  • de l’eau à 109° maximum sur le réseau basse pression alimentant le quartier Beauregard.

Le réseau de chaleur de Rennes Nord appartient à Rennes Métropole.

 

UN BOUQUET ENERGETIQUE VERTUEUX

> 25 000 Tonnes de CO2 évitées par an

Rennes Métropole et Engie Réseaux visent en permanence l’optimisation du panel énergétique en privilégiant les énergies renouvelables tout en recherchant le meilleur compromis tarifaire, sécuritaire et environnemental.

La production de chaleur est assurée par une chaufferie mixte gaz naturel – fioul d’une puissance de 68 MW et de deux échangeurs de 27 MW et 4 MW permettant la valorisation énergétique des déchets de l’Usine d’Incinération d’Ordures Ménagères (UVED) située à proximité.

VALORISATION THERMIQUE DES DECHETS

Une fois récupéré ce qui peut être recyclé ou composté, 36 % en moyenne de nos déchets ménagers font l’objet d’une valorisation énergétique. L’incinération des déchets ménagers libère des quantités de chaleur très importantes qui, plutôt que d’être libérées dans l’atmosphère, peuvent être valorisées par les réseaux de chaleur.

Les unités de Valorisation énergétiques de déchets (UVED) sont aujourd’hui très réglementées et surveillées, de sorte que les émissions de polluants sont extrêmement limitées. Les déchets ménagers collectés sur le territoire de Rennes Métropole et dans quelques communes environnantes sont acheminés à l’usine d’incinération de Rennes Métropole.

> Trois fours y brûlent chaque année plus de 140 000 tonnes de déchets.

Depuis sa conception en 1968, cette usine valorise la chaleur qu’elle produit en chauffage urbain (l’équivalent de 18 000 logements).

 

UN RESEAU PERFORMANT ET DURABLE

Produire en respectant l’environnement

Des travaux de modernisation ont diminué significativement la consommation d’eau et d’électricité de la chaufferie tout en réduisant les déchets issus de la production, répondant ainsi aux normes en matière d’émissions de gaz à effet de serre.

Chiffres clés

Le réseau de chaleur est constitué de 21 km de canalisations avec :

  • 8 km de réseau basse pression desservant le quartier Beauregard
  • 13 km de réseau haute pression desservant le quartier Villejean
  • 182 sous-stations
  • >18 000 équivalents logements
  • 130 000 MWh de chaleur distribuée